Voilà un an après avoir écumé divers pédaliers qui dépannent bien pour la portabilité, j’ai gardé le G5 de Zoom qui est un qui a le meilleur rendu. J’ai aussi cherché des pédales en tout genre, surtout des analogiques et pareil j’ai mis quand même pas mal de temps a trouver mon son.

Voici en gros ce que j’ai retenu pour mes besoins.IMAG0989

Une Mini Wha/Volume Morley : J’ai modifié cette pédale afin d’affiner le Q et pouvoir choisir la fréquence la plus haute. J’ai aussi rajouté un switch avec d’autres composants d’un schéma trouvé sur le web afin d’avoir un son spécifique pour le clean et saturé. Elle sonne très bien en son saturé, en clair c’est moins Wha qu’une Vox ou Dunlop mais ça passe. C’est surtout la taille et le fait qu’elle fasse pédale volume qui est intéressant, il n’y a pas de potard c’est une opto. 

Un Super Comp de MXR : Alors ici j’ai testé beaucoup de compresseurs pour choisir celui-ci, qui est plus polyvalent que l’autre MXR et bien mieux que les pédalier ou même le Boss. Il ne dénature pas le son et le rend bien moelleux, il suffit de passer du temps dans les réglages et on obtient quelque chose de pas trop écrasé dans le clean mais qui donne une bonne attaque et un bon sustain en saturé.

Une Distortion III de MXR : J’ai craqué dès que je l’ai entendu, ce vieux son bien rond des années 70 type Kansas et consorts. Très bien avec le micro bridge.

Une Rat Distortion de Proco : Je l’ai modifié avec les composants des années 80 et j’ai aussi ajouté un mod avec un switch (mod ruetz) qui permet d’avoir le son original avec en plus un autre son plus légé, crunch que l’original. Ce mod est simple a réaliser.

Un SS11A d’AMT : Ceci n’est pas une pédale mais un pré-ampli a lampe. Il comporte 2 lampes en 300 Volts que j’ai changé par des JJ, celles d’origines avec des aigues trop pisseux. Ce préamp dispose de 3 canaux, clean, crunch, saturé. Un boucle d’effet mono et d’un simulateur de HP et un switch pour le couper. Rien a dire ce préamp dégage bien le son lampe, en clean c’est presque du Fender style. En crunch c’est avec le micro Bridge un son SRV. En saturé on atteinds les distros de Satriani & Co. La boucle est pas mal, pas de bruits parasites. Les réglages sont nombreux. Le canal Crunch/Saturé partagent l’équalisation mais pas le level ni le gain qui sont indépendants. C’est du costaud, fabrication Russe.

Un Ravish Sitar d’Electro Harmonix : J’avais pour les besoin de mon groupe  d’avoir un son Sitar, et je n’ai pas trouvé depuis un son meilleur que cette pédale, bien que le G5 de Zoom se débrouille très bien aussi, il manque cependant de bourdons. Ici on peu faire du très proche comme l’on peu sortir des sons synthétiques a souhait. On peut sauvegarder 10 réglages et accorder les corde de résonances. Très convaincant donc.

Un MS50G de Zoom : Mon couteau Suisse !!! Comme je n’utilise que très peu d’effets du style Chorus/Flanger/Phaser, j’ai choisi cette pédale qui permet de cumuler 6 fois le même effet ou des différents parmi les 100 proposés. Comme le DSP n’est pas trop mauvais les effets bien que numérique se démerdent très bien et sont très proche des TC et autres Strymon. Bref ici pas de surprise c’est Stéréo et bourré d’un tas de fonctions (accordeur, tap tempo, presets etc…) Existe en version Rouge pour les bassistes et bleue pour uniquement Reverb/Modulations.

Un TimeLine de Strymon : Un très bon Delay. Je ne vais pas dire le meilleur car il est tout numérique et même si certains disent qu’il y a une partie analogique, au vu du schéma c’est du numérique. Il sonne cependant très bien, il a beaucoup (trop ?) de réglages. Les sons essentiels y sont. Il y a beaucoup de paramètres gadgets parfois mais bon. ça sonne un peu froid par moment. C’est plus proche de Zoom que de MXR.

Une Hall of Fame de TC Electronics  : Super réverb. Numérique aussi mais qui permet un réglage perso (Toneprint) via une appli. J’utilise le plus souvent la Spring qui me rappelle celle des amplis. La Hall et la Plate sont aussi exploitable. Après c’est comme le Timeline c’est vraiment pour des besoins spécifiques.

Deux DI PDI 09 de Palmer : Ces DI sont en fait aussi des simulateurs de HP qui font vraiment un bon JOB. J’ai pu comparé avec un Torpedo Cab et avec les même réglages (sm57+4x12HP) j’obtiens les mêmes sons (au travers d’un beyer DT 770 et de Yamaha MSP 5). Il dispose d’un atténuateur de gain, d’un lift/ground et de 3 type de HP, suffisant pour faire de la scène, en plus il y a un pass thrue pour se brancher dans les amplis.

Niveau son j’ai fais un test rapide c’est pas mal du tout j’ai encore a peaufiner mes réglages mais je suis ravis de mon son.