Un intermittent est une grosse feignasse qui bosse une heure par semaine et qui engrange des indemnités chômage faramineuses le reste du temps….

Voilà la définition du public de ce qu’est un intermittent. Maintenant la réalité en est tout autre et plutôt du genre :

  • Un intermittent est un travailleur précaire qui a des contrat de 12h/8h en CDD et qui en bosse généralement 50h pour le même tarif.
  • Un intermittent est quelqu’un qui a passé sa jeunesse a apprendre un art au lieu d’aller faire le con avec ses potes.
  • Un intermittent est un privé de vie de famille normale.
  • Un intermittent ne sais pas quand il va retravailler et est virable immédiatement sans aucune indemnité.
  • Un intermittent gagne généralement moins que le SMIC ou a peine mieux.
  • Un intermittent doit avoir et se payer ses propres outils/instruments.
  • Un intermittent fait 2000 heures de travail par an.
  • Un intermittent touchera sa retraite sur la base de ses cachets et non de ses ressources d’assurance chômage.

…….. La réalité en gros.

Maintenant la grève est légitime non pas pour les intermittents mais pour tous les travailleurs. Le texte qui a été voté s’attaque au système d’assurance chômage valable pour TOUS LES SALARIES mais seuls les intermittents ont eu le courage (pas tous) de se rebiffer. Certains intermittents qui ont une moyenne d’age de 25 ans ne se sentent pas menacés, la plupart ne font pas leur cachets de toute manière donc ils s’en foutent. Pour eux la grève n’apporte rien alors que tous les acquis sociaux que les travailleurs ont eu en France ont été gagné grâce a des grèves. Je ne leur souhaite qu’une chose c’est de retourner au chômage plutôt que de piquer la place a de vrais travailleurs intermittents. Ils sont bien content d’être payés tout de même, mais crachent sur le système, ils n’ont plus de couilles. J’ai personnellement décidé de faire la grève du spectateur et de ne plus aller voir aucun spectacle car si plus personne ne veut faire grève en masse il va falloir trouver d’autre moyen de protester. Musicien est un métier compliqué depuis l’arrivée des DJ qui ont quasiment décimés la profession. Faire ses 507 heures par ans devient un vrai casse tête voire impossible. La plupart du temps un cafetier préférera embaucher un DJ a 150 euros (voir même pas déclaré) qu’un groupe qui va lui coûté 3 fois plus. Vue que la plupart des personnes qui sortent et qui ont les moyens de sortir sont des bobos, ils écoutent tous de la merde musicale préfabriqué par des DJ, ça leur plait même ! Quand il n’y aura plus de musiciens que mixeront-ils ?

Share

Les commentaires sont fermés.