Une chose étrange m’a été demandé par un des danseur de la compagnie Artonik au sujet du spectacle The Color of Time dans lequel je joue et composé la musique, c’est d’expliquer la différence entre les divers événements sportifs ou autres qui utilisent de la poudre pour des événements et notre spectacle. C’est simple, c’est un spectacle, une représentation qui raconte une histoire, voire même qui milite, fédère, qui donne des émotions a des spectateurs. Ce n’est pas un sport ni une orgie de poudre colorée. Non à la base je vais raccourcir le pitch et le scénario qui se trouve ici en disant que c’est une représentation contemporaine de la fête de la Holi en Inde (fête du printemps) ou toutes les castes deviennent égales. Vous pouvez regarder toutes les vidéos qui montre des extraits ou des « Trailers » du spectacle ici.

Donc pour tous ceux qui croient que  « The Color Of Time » après presque 100 représentations est un simple jet de poudre, ils se trompent lourdement. C’est comme comparer « Les Misérables » et un match de foot, rien à voir. D’ailleurs il y’a une liste d’acteurs, danseurs, chorégraphes, metteurs en scène et musiciens qui ne sont pas là que pour décorer.

Merci de ne pas faire la comparaison voire de croire qu’il n’y a qu’un jet de poudre à la fin…..

Distribution

Mise en scène : Alain Beauchet et Caroline Selig 
Comédiens-danseurs  :
Pierre Boileau Sanchez, Sonia Darbois, Jean-Serge Dunet, Sandra Français, Michaël Jaume, Cyril Limousin, Kader Mahammed, Juliette Nicolotto, Vladimir Rivera, Lucas Tissot, Diane Touzin, Julie Yousef
Compositeurs et musiciens en live : Dominique Beven, Philippe Capitani et Laurent Pernice
Régisseur son : Sébastien Devey
Machinistes : Yann Decamps, Stephan Ripoll
Stagiaires stylisme : Angela Landreal, Lucie Schreiber
Constructeurs : Sylvain Georget, Daniel Adami et Julo Etievant – HO7 Marseille
Artificier : Dimitri Chilitopoulos